--------------- Courte

Né en 1966 à Monaco, Yan Maresz commence ses études musicales par le piano et la percussion, puis se consacre à la guitare jazz en autodidacte jusqu'à sa rencontre avec John Mc Laughlin, dont il a été le seul élève, puis le principal orchestrateur et arrangeur. Il étudie le jazz au Berklee College of Music de Boston de 1983 à 1986 et s’oriente progressivement vers la composition.

En 1987, il reçoit une bourse de la fondation Princesse Grâce de Monaco et entre à la Julliard School de New York, où il étudie la composition avec David Diamond. En 1994, il suit le cursus de composition et d'informatique musicale de l'Ircam, à l'issu duquel il écrit Metallics, œuvre sélectionnée en 1997 par l'International Rostrum of Composers de l'Unesco.

Il obtient divers prix et récompenses pour ses compositions, notamment du concours de la ville de Trieste, le Prix Rossini de l'Académie des Beaux-Arts et les prix Hervé Dugardin et Jeunes Compositeurs de la Sacem. Il est pensionnaire à l’Académie de France à Rome, Villa Medicis de 1995 à 1997, à l’Europaïsches Kolleg der Künste de Berlin en 2004, et à la Civitella Ranieri Foundation en 2012.

Il reçoit de nombreuses commandes et ses œuvres sont régulièrement interprétées dans le cadre des grands festivals internationaux, ainsi que dans les saisons de prestigieuses formations symphoniques ou d'ensembles en Europe aux Etats-Unis et en Asie.

Il enseigne depuis 2007 les nouvelles technologies et la composition électracoustique au Conservatoire National Supérieur de Paris, ainsi qu'au conservatoire de Boulogne Billancourt. Un Cd monographique des ses oeuvres par l'ensemble Intercontemporain est disponible sous la label Accord/Universal et ses œuvres sont publiées par les éditions Durand. 


--------------- Moyenne

Compositeur français né à Monaco en 1966, Yan Maresz a commencé ses études musicales par le piano et la percussion à l’Académie de Musique de Monte-Carlo. Très tôt, il découvre le jazz et se consacre alors à la guitare en autodidacte. En 1983, il devient étudiant du guitariste John Mc Laughlin dont il a été le seul élève, et depuis 1989, le principal orchestrateur et arrangeur. Il étudie le jazz au Berklee College of Music de Boston de 1984 à 1986, et s’oriente progressivement vers l’écriture. En 1986, il obtient une bourse de la Fondation Princesse Grâce de Monaco et entre en classe de composition à la Juilliard School de New York où il complète son diplôme avec David Diamond en 1992. Parallèlement à la composition, il poursuit pour un temps ses activités dans le monde du jazz; il a notamment travaillé en tant qu’arrangeur et guitariste avec John Mc Laughlin sur ses disques «The Promise», «Time Remembered» et «Thieves & poets». En 1993, il s'installe à paris et suit le cursus de composition et d’informatique musicale de l’Ircam où il étudie avec Tristan Murail.

Il a reçu divers prix et récompenses, tels le 2è prix du concours de composition de la ville de Trieste en 1991 et le Prix Rossini de l’Académie des Beaux-Arts en 1994. Cette même année, il est finaliste du prix de composition Prince Pierre de Monaco ainsi que du prix Gaudeamus d’Amsterdam. En 1995, la Sacem lui décerne le prix Hervé Dugardin et son œuvre «Metallics» est recommandée par l’International Rostrum of Composers de l’Unesco. En 2006, il reçoit le prix Prix Sacem des Jeunes Compositeurs. Il est pensionnaire à l’Académie de France à Rome, Villa Medicis de 1995 à 1997, à l’Europaïsches Kolleg der Künste de Berlin en 2004, et à la Civitella Ranieri Foundation en 2012.

Yan Maresz a reçu des commandes de l’Orchestre de Paris, de l'état Français pour l'Orchestre de Cannes et l'Orchestre d'Auvergne, de Mécénat Musical Société Générale pour la Chambre Philharmonique, de Radio France pour l'Orchestre Philharmonique de radio France et pour le London Sinfonietta, du Festival d’Aix-en-Provence, de l’Ensemble Intercontemporain, de l'IRCAM, de l'Auditorium du Louvre, du Festival Piano aux Jacobins, du Festival Musica, des Ballets de Monte-Carlo, du Chœur de chambre Accentus et des Percussions de Strasbourg. Ses oeuvres sont également jouées en France et à l’étranger par de nombreuses formations et elles sont aussi régulièrement interprétées dans le cadre des grands festivals internationaux. 

Il donne régulièrement des master classes en Europe ainsi qu’à l’Ircam ou il poursuit actuellement un travail de recherche sur l’orchestration et où il est souvent sollicité comme conférencier. En 2003 et 2004, il est compositeur en résidence au conservatoire de Strasbourg et en 2004/2005, il est visiting professor à l'université McGill de Montréal. De 2006 à 2011, il est professeur de composition au cursus de composition et d’informatique musicale de l’Ircam et de 2007 à 2012, il enseigne l’orchestration au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Il enseigne actuellement les nouvelles technologies et la composition électracoustique au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, ainsi qu'au Conservatoire de Boulogne-Billancourt. 


--------------- Longue

Compositeur français né à Monaco en 1966, Yan Maresz commence ses études musicales par le piano et la percussion à l’Académie de Musique de Monte-Carlo. Il découvre très tôt le jazz et se consacre alors à la guitare en autodidacte. En 1983, il devient étudiant du guitariste John Mc Laughlin dont il a été le seul élève, et depuis 1989, le principal orchestrateur et arrangeur. Il étudie le jazz au Berklee College of Music de Boston de 1984 à 1986, et s’oriente progressivement vers l’écriture.

Il entre en classe de composition à la Juilliard School de New York en 1986 et obtient une bourse de la Fondation Princesse Grâce de Monaco. Il est "Fellow teatcher" des classes d’écriture à la Juilliard de 1990 à 1992 et complète son diplôme avec David Diamond en 1992. De 1990 à 1991, il est directeur associé de l’Ensemble «Music Mobile» de New York. Parallèlement à la composition, il poursuit ses activités dans le monde du jazz; il a notamment travaillé en tant qu’arrangeur et guitariste en collaboration avec John Mc Laughlin sur les disques «The Promise», «Time Remembered» et «Thieves & poets».

En 1993, il s'installe à paris et suit le cursus de composition et d’informatique musicale de l’Ircam où il suit les cours de Tristan Murail. Il y écrit «Metallics» (1995) pour trompette solo et dispositif électronique en temps réel, oeuvre sélectionnée en 1997 par l’International Rostrum of Composers de l’Unesco.

Il a reçu divers prix et récompenses, tels le Georges Gershwin Price de la Juilliard School, une récompense du fonds «Meet the composer» de New York, le 2è prix du concours de composition de la ville de Trieste en 1991. En 1994, il est finaliste du prix de composition Prince Pierre de Monaco ainsi que de la compétition Gaudeamus d’Amsterdam, et reçoit le Prix Rossini de l’Académie des Beaux-Arts. En 1995, la Sacem lui décerne le prix Hervé Dugardin.  En 2006, il reçoit le prix Prix Sacem des Jeunes Compositeurs. Il est pensionnaire à l’Académie de France à Rome, Villa Medicis de 1995 à 1997, à l’Europaïsches Kolleg der Künste de Berlin en 2004, et à la Civitella Ranieri Foundation en 2012. Deux films documentaires et plusieurs sujets de reportages lui ont été consacrés et diffusés sur les chaînes Arte, Muzzik et Mezzo.

Il a recu des commandes de l'état Français, de l’Orchestre de Paris, de Radio France, du Festival d’Aix-en-Provence, de l’Ensemble Intercontemporain, de l'Ircam, de l'auditorium du Louvre, du Festival Piano aux Jacobins, du Festival Musica, des Ballets de Monte-Carlo, de l'Ensemble vocal Accentus, des Percussions de Strasbourg et sa musique a été dirigée par Gilbert Amy, Philippe Bender, Pierre Boulez, Nicolas Brochot, Semyon Bychkov, Mark Foster, Susanna Mälkki, Ernest Martinez-Izquierdo, Jonathan Nott, Georges-Elie Octors, Pascal Rophé, Esa-Pekka Salonen, Leif Segerstam, Pierre-André Valade, Arie Van Beek, Tsun Yeh.

Ses oeuvres ont également été jouées par l'Orchetra RAI di Torino, l’Orchestre de Cannes, le Hilversum Radio kammer Orkest des Pays-Bas, l’Orchestre de Bretagne, l'Orchestra della Toscana, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et par les ensembles London Sinfonietta, Court-Circuit, Ictus, Icarus, Sillages, Barcelona 216, Crash, Athelas Sinfonietta Copenhagen, Stravinsky, United Instruments of Lucilin et Alter Ego.

Elles sont aussi régulièrement interprétées dans le cadre des grands festivals internationaux comme, «Settembre Musica» de Turin, la «Biennale di Venezia», «Musica» de Strasbourg, «Présences» et «Agora» à Paris, «Roma Europa», «Milano Musica», «Emergenze» à Rome, «Ars Musica» à Bruxelles, le «Bath festival», la «Luzern Academy», «MaerzMusic» à Berlin, «Archipels» à Genève, «Montreal nouvelles musiques».

Il a collaboré à deux reprises avec les Ballets de Monte-Carlo et leur chorégraphe Jean-Christophe Maillot. En 2000 avec «Entrelacs», et en 2003 avec «Recto-Verso, (d’une rive à l’autre)», vaste création pour orchestre et électronique. Plusieurs portraits ont été consacrés à sa musique: au festival Présences de Radio France, au festival Agora de l’Ircam, au festival Musikmonat de Bâle, au Printemps des Arts de Monte-Carlo et au festival Musica.

Il donne régulièrement des master classes en Europe ainsi qu’à l’Ircam ou il poursuit actuellement un travail de recherche sur l’orchestration. Il collabore aussi régulièrement avec l’Ircam en tant que professeur invité et conférencier. En 2003 et 2004, il est compositeur en résidence au conservatoire de Strasbourg et en 2004/2005, il est visiting professor à l'université McGill de Montréal. De 2006 à 2012, Il est responsable du suivi artistique du Cursus de composition et d’informatique musicale de l’Ircam. Depuis 2006, il enseigne les nouvelles technologies et la composition électracoustique au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et y a aussi enseigné l'orchestration de 2007 à 2012. Il est depuis 2011 professeur de nouvelles technologies et de composition électracoustique au Conservatoire de Boulogne-Billancourt.

Un CD monographique de ses oeuvres, interprétées par l'Ensemble Intercontemporain dirigé par Jonathan Nott, est disponible sous le label Accord/Universal. Ses oeuvres sont publiées aux Editions Durand.