Documents‎ > ‎

Recherches-Ircam

ORCHESTRATiON

Le projet Orchestration a pour ambition de fournir aux compositeurs un outil d’aide à l’orchestration intégré aux environnements logiciels de composition de l’Ircam tels que OpenMusic. En mettant àprofit les connaissances acquises grâce à l’analyse de larges bases de données de sons instrumentaux – rendant compte de l’étendue des possibilités des instruments de musique – et les avancées dans la compréhension du timbre, nous souhaitons aider les compositeurs à explorer l’espace des possibilités sonores offertes par un orchestre. Le problème consiste à trouver les combinaisons de sons instrumentaux qui s’approchent le plus, selon des critères de similarité définissables par l’utilisateur, d’une cible spécifiée soit à partir d’un son enregistré, soit de manière plus abstraite (superposition de hauteurs par exemple).
Les principaux verrous scientifiques résident, du point de vue de l’analyse du signal, dans le choix d’un ensemble de "caractéristiques" calculables à partir d’échantillons de sons d’instruments, pertinentes quant à la description du timbre, et permettant de prédire, sans avoir à l’écouter ni à l’analyser, le timbre d’une superposition de sons. L’approche retenue consiste à agréger la connaissance tirée de l’analyse de large bases de données sonores en un jeu de "modèles d’instruments", permettant d’évaluer la probabilité qu’un son donné soit joué par un instrument ou un groupe d’instruments. Pour le moment limitée à des sons statiques harmoniques et aux variations temporelles périodiques (telles un tremolo ou un vibrato), l’application sera amenée à s’étoffer dans les années à venir pour être capable, à terme, de travailler avec tout type de sons.
Un autre verrou concerne une gestion de la combinatoire adaptée aux données manipulées, la complexité du problème interdisant d’évaluer toutes les solutions possibles. La méthode actuellement explorée permet de proposer au compositeur, en un temps raisonnable, un ensemble de solutions approchées sur la base desquelles, via un environnement interactif, certaines zones de l’espace de recherche pourront être favorisées au détriment d’autres, moins susceptibles de conduire à des solutions intéressantes. La recherche d’une orchestration se présente alors comme un processus itératif au cours duquel émergent conjointement solutions pertinentes et préférences de l’utilisateur. Techniquement parlant, les solutions intéressantes sont proches du front de Pareto d’un problème d’optimisation (sac-à-dos) multi-critères. Le projet Orchestration est partie intégrante du projet Sample Orchestrator.

Équipes concernées :
Représentations musicales, Analyse et synthèse des sons, Services en ligne


Lien vers des pages d'exemples sonores et les publications relatives au projet Orchestration
Project overview





Comments